Améliorer la digitalisation de votre entreprise ? 3 conseils pour bien commencer 2020.

2019 fut une année riche en transformations. J’ai trouvé intéressant de vous partager quelques conseils pour qu’en 2020 vous adoptiez les bons réflexes pour améliorer votre transformation numérique.

  • Penser processus métier avant de penser outil

Comme je le dis souvent à mes clients, l’acquisition d’un outil numérique n’a aucune utilité si on lui confère le pouvoir magique de résoudre tous les problèmes de l’entreprise.

Avant de se lancer, il est donc essentiel de décrire les processus métier qui structurent l’entreprise. A partir de ces processus, la méthode consiste à prendre le temps d’identifier les blocs fonctionnels (représentant les besoins métiers) et non fonctionnels (représentant les contraintes techniques), et de schématiser les liens entre les blocs (flux entrants et sortants).

Dans un second temps, vous pouvez mettre en regard les outils actuels et vérifier s’ils répondent à ces besoins, ni plus, ni moins.

Si certains outils ne répondent pas complètement aux besoins, si vous identifiez des besoins non comblés, une analyse comparative des outils du marché pourra aiguiller vos choix.

  • Accorder de l’importance à vos données

Votre entreprise, quelle que soit sa taille, gère des données, et c’est de l’or en octet, si je peux me permettre.

Qu’il s’agisse des données de vos clients, de vos produits, de vos recettes de fabrication, de votre comptabilité, elles comportent des degrés de sensibilité plus ou moins importants : des coordonnées bancaires sont évidemment sensibles, des formulations de couleurs de produits sont importantes, des photos de vos réalisations le sont moins.

Avec le RGPD, les risques de cyber-attaques, la perte, le vol, la falsification de vos données risque de mettre votre activité en danger. Les processus de stockage, de sauvegarde, de protection, d’alerte, que vous aurez décrits (voir point précédent) sont là pour y remédier.

Mais vos données sont également indispensables pour piloter votre activité, pour profiler votre clientèle et adapter vos produits/services à ses attentes. Pour accorder la bonne importance, la première étape consiste donc à cartographier vos données, et les traitements qui les manipulent.

  • Impliquer vos clients

Vos clients sont source de revenus pour votre activité, mais ils peuvent devenir bien plus. Pour cela, rien de mieux que de leur accorder de l’attention. En soignant la communication sortante, en répondant aux avis clients, un premier pas est déjà franchi vers la fidélisation.

Vous pouvez aller plus loin en demandant à des clients de témoigner de votre professionnalisme, c’est la preuve par l’exemple.

Dernier palier, et non des moindres, transformer le client en acteur de votre activité, avec d’un côté le client ambassadeur, qui va communiquer positivement sur l’entreprise, et d’un autre côté le client partenaire, qui va s’impliquer dans la création des produits/services.

Pour y parvenir, il s’agit de bâtir une stratégie de communication, en partant de l’identification de vos clients (abordée au point précédent) : qui sont-ils, que pensent-ils, que sont-ils prêts à vous accorder (du temps, de l’attention, …), qu’attendent-ils en échange (des réductions, de la considération, …).

Trois défis donc, au cœur de votre transformation numérique, que je vous encourage à relever en 2020.

Pour vous accompagner, un prochain atelier collectif est programmé le 16 janvier 2020, à Vannes. Attention : c’est gratuit, mais les places sont limitées.

Si vous avez envie d’en savoir plus, de vous inscrire, n’hésitez pas : contactez moi.

Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *